Foire Aux Questions / Le chômage en France : n’est-ce pas à cause de l’Europe et d’un euro fort ?

La France souffre moins de l’Europe et d’un euro fort que d’elle-même.

Certes, une Europe plus harmonieuse fiscalement, plus protectionniste socialement, plus souple financièrement et plus volontariste économiquement aurait des effets positifs sur l’emploi. Mais si l’on pousse ce raisonnement à l’extrême, tant qu’à faire, autant redistribuer le même PIB par habitant européen !

Les divergences qui existent entre les politiques nationales sont aussi la preuve que chaque État membre de l’Union européenne, quoi qu’on en dise, est encore « souverain » dans la conduite de ses affaires économiques et sociales. Et c’est tant mieux, non ?

Voici un extrait de « Plan d’urgence pour l’Abolition du Chômage » de Dominique da Silva à propos de la responsabilité franco-française sur le plan du chômage :

Le chômage en France, bien plus que dans d’autres grands pays développés, s’inscrit dans une logique structurelle bien rodée, c’est-à-dire une organisation pérenne des facteurs qui l’engendrent. Ce système pernicieux, qui nous pousse au déclin économique par l’augmentation insoutenable de nos dépenses publiques et la perte de compétitivité de nos entreprises, peut se résumer ainsi […]

En savoir plus : Télécharger l’ebook gratuit « Plan d’urgence pour l’Abolition du Chômage ».

Publié dans :À propos de l'association "Abolir Le Chômage"