Comprendre

Partager cette pageShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someonePrint this page

Le Projet « Abolir Le Chômage »

Le projet ALC s’articule autour d’un plan de 3 réformes dévelopées dans les 3 chapitres du livre « Plan d’urgence pour l’Abolition du Chômage » :

1. Moderniser notre système de protection sociale

Passer à un nouveau système de protection sociale universelle pour libérer l’emploi :

  • Supprimer toutes les cotisations sociales basées sur les rémunérations (salariales et employeurs) au profit d’une seule contribution sociale à taux fixe sur la production, appelée CSP.
  • Plafonner les dépenses de protection sociale à 30% du PIB français en réduisant les prestations qualifiées de « confort social » qui ne visent pas les publics vulnérables.

2. Instaurer le plein-emploi durable

Mettre en œuvre un dispositif vertueux et pérenne pour garantir l’emploi privé sans contraindre la liberté d’entreprendre :

  • Permettre la déductibilité des salaires versés pour l’embauche de demandeurs d’emploi de la somme des contributions sociales dues.
  • Accorder indéfiniment le montant de la déduction sociale obtenue sous réserve du maintien des effectifs dans l’entreprise.

3. Encourager l’essor économique des territoires

Repenser la croissance française à l’échelle des 322 zones d’emploi que compte la France :

  • Faire évoluer les missions du service public de l’emploi vers un service public de la prospective territoriale au service de l’intérêt national.
  • Engager une loi-cadre visant à obliger les intercommunalités à maintenir en moyenne « un emploi par logement » sur leur territoire.

L’abolition du chômage n’est pas une chimère
Ne dites pas que l’abolition du chômage est impossible, un projet irréaliste, une utopie. Vous l’auriez dit au temps des colonies, de l’esclavage, de la monarchie absolue, et pourtant… Le monde d’après ne s’est pas effondré. Cela n’a pas empêché les mêmes nations de continuer à s’enrichir. Par l’intensification du commerce et des échanges, les peuples libérés participent toujours à l’enrichissement de ceux qui les asservissaient auparavant.
Nul doute qu’il en serait de même pour les demandeurs d’emploi aujourd’hui.

Dominique da Silva, extrait de « Plan d’urgence pour l’Abolition du Chômage ».